Centres de Recherche des Petites Structures et de la Communication CREPSC

Lié sur nos blogs avec PHILO – ACTION, POUR PENSER ET CHANGER L’ECOLE.

  • Les situations dans lesquelles nous nous sommes trouvés et nous trouvons, nos tâtonnements et nos pratiques nous ont amenés à considérer qu’un certain nombre d’éléments étaient indispensables à la mise en place de toute situation éducative et que c’était d’eux que dépendaient non seulement les processus d’apprentissage mais aussi la construction des personnes dans leur dimension intellectuelle, affective et citoyenne … (texte entier Orientations).
  • Les CREPSC (centres de recherches des petites structures et de la communication) sont convaincus que la nécessaire transformation de l’Education (et pourquoi pas de la Société) ne pouvait passer que par la concrétisation de l’immense intelligence collective que constituent praticiens, parents, citoyens… et enfants … (texte entier).

Accueil;
Trombinoscope; Recherches; Médiathèque; Cotisation; Newsletter; Le réseau Marelle, ses outils et les associations;
Signez la pétition pour un observatoire des classes uniques; Les ateliers philo de la maternelle au collège;
Contact online.

L’Association: La caractéristique fondamentale des crepsc (qui les fonde), c’est que chacun est UN centre de recherche et que l’objet de sa recherche est sa propre pratique et son laboratoire est le lieu où il est impliqué en tant qu’acteur. 

Les petites structures, l’hétérogénéité, la communication, le temps, l’espace, l’importance du groupe, de l’environnement, au centre des pratiques, des échanges, de la réflexion, de la théorisation.

“L’humanité est à la mesure de la capacité de ses individus à tisser des liens entre eux, à réaliser une communauté” (Albert Jacquard, parrain des CREPSC).

Historique:

  • Les CREPSC sont nés en 1989
  • Jusque là un certain nombre d’instituteurs en classe unique vivaient tranquillement et discrètement. Leur seul problème était que l’effectif ne descende pas au dessous de 9, seuil fatidique d’une certaine “grille Guichard” instaurée par ledit ministre de l’Education Nationale. Au-dessous de ce seuil l’école était fermée automatiquement. C’est en 1989 qu’un instit savoyard découvre dans “le journal des maires” les conclusions brutales d’un certain Monsieur MAUGER, nouvellement chargé de mission par le ministre de l’Education Nationale de l’époque (Lionel JOSPIN) : Les classes uniques sont néfastes pour les enfants, mauvais résultats scolaires, enfants peu autonomes, peu préparés au monde moderne. A court terme il faudrait qu’il n’y ait plus d’écoles primaires ou maternelles de moins de 3 classes. Le regroupement dans une école centrale est la meilleure solution.
  • Comme par hasard la classe unique archaïque de cet instituteur travaillait depuis plusieurs années avec la télématique, la photocopieuses, les ordinateurs, faisait partie d’un vaste réseau créé en 1985 sans aucune aide et dans l’indifférence complète de l’administration, et pratiquait une pédagogie que l’on voit aujourd’hui préconisée jusqu’à la télé !

Les loups sortent des bois: … (texte entier).

Comments are closed.