Graines de Paix

(grains of peace)

Graines de Paix est une association humaniste qui vous propose de contribuer à la paix en aidant chacun à mieux transmettre les valeurs humaines aux jeunes et moins jeunes. Elle est indépendante de toute obédience religieuse, sectaire ou politique, tout en étant activement ouverte au dialogue et à l’échange. Elle a été reconnue d’utilité publique et bénéficie de l’exonération fiscale. Elle est basée en Suisse et active dans plusieurs autres pays. Nos outils sont conçus pour sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à trois idées fortes:

  • les valeurs humaines, force inspiratrice pour la paix;
  • les “réflexes de paix” , outils pour inviter la paix dans l’action;
  • “l’inacceptabilité” de la violence pour soi-même, pour contribuer à la paix.

(Page d’accueil).

Sitemap/ Plan du site Graines de Paix;
Qui sommes-nous;
Qui nous ne sommes pas;
nos idées: La paix, la violence, vers de nouvelles définitions
Nos programmes thématiques;
Sponsors et partenaires;
Nous soutenir;
Nous recherchons des personnes pour les activités occasionnelles suivantes … ;
News et Newsletters;
Adresse: Graines de Paix, Rue Cornavin 11, 1201 Genève (2e étage, à droite en sortant de l’ascenseur);
Contactez-nous: Tel +41 022 700 9414, Fax +41 022 700 9416, e-mail info.

Nos constatations: La société civile, les écoles, les institutions internationales et locales s’engagent de plus en plus à contribuer à un climat de paix. Sur le plan positif:

1: La société civile s’engage et influence:

  • de plus en plus de femmes et d’hommes, ici et ailleurs dans le monde, se mobilisent pour oeuvrer pour un climat de paix;
  • et de plus en plus d’initiatives privées se mettent en place pour proposer des alternatives à la violence, avec des idées, des définitions nouvelles, des conférences et des cours.

2: Les écoles réagissent:

  • face aux lacunes de civilité, elles passent de l’instruction pure à un enseignement englobant l’apprentissage de comportements civils;
  • gestion des conflits, techniques de médiation, relations en société, etc.,sous forme de cours interactifs, apparaissent à la fin du 20e siècle.

3: Les institutions internationales s’imposent de plus en plus:

  • ces institutions codifient et font appliquer des règlements internationaux pour promouvoir la paix et la réduction des violences;
  • des règlements couvrent maintenant les droits humains, les droits des enfants, le rôle des femmes dans les processus de paix, la limitation d’armes et des mines antipersonnelles, les droits des migrants, la suppression de la peine de mort, etc.;
  • tous ces accomplissements étaient difficilement réalisables avant le 20e siècle.

Les faits: Malgré tous les efforts déployés par des gouvernements, les ONG, les écoles, des milieux religieux et nombre d’individus et de groupements, voici les faits:

1: La violence persiste au 21e siècle:

  • 22 régions du monde sont en guerre et 36 autres zones sont des théâtres occasionnels de conflit selon www.warnews.it (statistiques 2003). Voir les statistiques;
  • Bien que la paix soit ancrée en Suisse et en Europe, trop de violences existent encore. Elles sont commises au sein de la famille, entre des amis ou collègues, contre ceux qu’on n’accepte pas. Voir les statistiques.

2: La transmission de valeurs humaines ne se fait pas suffisamment:

  • La société ne sait plus convaincre les enfants, dès le plus jeune âge, ni parfois nous-mêmes, de l’inacceptabilité de la violence;
  • Les différentes civilisations semblent vouées à se détruire les unes les autres;
  • Des personnes de cultures différentes deviennent convaincues que les autres cultures sont par définition néfastes et immuables – qu’il n’y aura jamais d’entente possible sur le plan des valeurs humaines. Le clash des civilisations serait inévitable.

La grande chance pour l’humanité est que, en raison de ces faits, une évolution positive est bien présente, faite de multiples initiatives à tous les niveaux, pour semer des Graines de Paix.

Link utile: aidh.org/ – les droits de l’homme en français, un autre site Genevois.

Comments are closed.