Groupe pour l’Etude et l’Enseignement de la Population GEEP

Le Groupe pour l’Étude et l’Enseignement de la Population GEEP est un organisme pluridisciplinaire et non gouvernemental à but non lucratif, créé en mai 1989. Le GEEP est abrité par la Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation FASTEF de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal.
Notre objectif est de promouvoir l’intégration de  la variable population dans le capital de savoir diffusé  à l’école sur la base d’une approche participative … (texte entier qui sommes nous).

Accueil;
Didactique; En Action; Ressources; Recherche; Publications; Partenaires;
Adresse: GEEP, c/o FASTEF Ex Ecole Normale Supérieure, BP: 5036, Dakar, Senegal;
Contact.

Histoire – Création du GEEP: Le GEEP a été créé en 1989 dans un contexte marqué par une croissance importante des questions de population à l’échelle nationale et internationale: 

  • tenue des conférences internationales sur la Population et le Développement (Bucarest 1974, Arusha 1984 et Mexico 1984);
  • adoption des plans d’action (Kilimandjaro – Mexico 1984 ;
  • et mise en œuvre de programmes Education à la Vie Familiale en matière de population (EVF/EMP) en Afrique au sud du Sahara.

Au niveau national, le Gouvernement du Sénégal a adopté en 1988 une déclaration de politique de population, mais en même temps il y avait un retard dans la mise en place d’un programme EVF/EMP au Sénégal.

C’est dans ce contexte qu’un groupe d’enseignants chercheurs a mis en place une structure dénommée le Groupe pour l’Etude et l’Enseignement de la Population (GEEP) en vue de résorber le décalage entre une recherche en plein essor sur les questions de population et le contenu de l’enseignement de la population dispensé à l’école.

Plus de vingt cinq (25) ans plus tard, nous restons fidèles à notre mission de donner aux jeunes une information de qualité sur les questions de population (telles que la santé de la reproduction, les droits humains, et l’environnement) pour des prises de décisions responsables.

Nos Initiatives:

Au Sénégal, comme dans la plupart des sociétés Africaines, la sexualité a pendant longtemps été perçue comme un sujet tabou, pour des raisons d’ordre religieux et social.  Elle n’était abordée ni en famille, ni à l’école car les adultes (parents ou enseignants) n’étaient nullement préparés à parler avec les jeunes des questions relatives à la Santé de Reproduction des adolescents et adolescentes. Les jeunes apparaissent ainsi comme les principales victimes de ce déficit d’informations sur leur sexualité ; or une bonne partie de ces jeunes est sexuellement active avec les risques que cela comporte.

Agréé comme organisation non gouvernementale (ONG) en 1993, le GEEP a initié en 1994 un programme dénommé « Promotion de l’Education à la Vie Familiale » dans les établissements d’enseignement moyen et secondaire du Sénégal … (texte entier).

Links – GEEP named:

on UNFPA in Senegal;

on IDRC-CRDI.

Comments are closed.