The Pole Institute

Linked with Justine Masika Bihamba – Dem. Republic of the Congo, and with The Coltan Phenomenon.

L’Insitut POLE est un Institut Interculturel dans la Région des Grands Lacs – Pour une société digne dans laquelle évoluent des hommes libres.

Accueil;
Programme;
Activités;
Publications;
Partenaires.

Contact: POLE, 82-06, avenue de la Corniche, B.P. 72 Goma, Goma RD Congo. Mail, Téléphone. (00243) 99 72 52 216

QUI SOMMES-NOUS? PRESENTATION DE L’INSTITUT

POLE a été le nom choisi afin de conserver tout son sens à l’Institut. En effet, POLE est un mot Swahili (langue commune du Kivu) qui est utilisé pour consoler une personne qui a été éprouvée ou affligée. Toutefois, ce mot contient aussi un sens dynamique visant à fournir de l’énergie à la personne éprouvée afin qu’elle sorte vite de sa peine et qu’elle améliore sa situation. La traduction la plus simpliste de ce mot pourrait être “désolé” et ” tu y arriveras.

Dans son organisation, POLE ne fonctionnera ni comme le font les ONG locales ni à la manière des Instituts d’enseignement confinés dans de grands bâtiments et délivrant des diplômes. Ce sera plutôt un carrefour de réflexion et d’échanges dans une Région où depuis la nuit des temps, se sont brassés des peuples autour des richesses que leur offrait une nature généreuse. POLE s’engage à stimuler un développement de valeurs positives communes à ces peuples.

Son logo est un oeuf dans lequel germent ces valeurs dont la sortie au grand jour doit se réaliser petit à petit. A l’intérieur de l’œuf se croisent deux regards au dessus de la nature des Grands Lacs, don commun qui doit offrir ses fruits à chacun des habitants.

Tout en exposant ce discours plein d’optimisme, l’Institut est conscient du fait qu’il a choisi un terrain difficile sur lequel habitent des peuples qui ont souffert de plusieurs années de déchirement profond. Des frustrations de toutes sortes sont vécues par des gens qui ne trouvent pas de lieu de canalisation pour ce qu’ils portent péniblement en eux.

POLE a l’ambition d’offrir un cadre de libre expression à ces personnes, un lieu pour un débat contradictoire à partir des analyses et des recherches faites avec des individus intéressés ou d’autres institutions. Ce lieu devrait permettre le dépassement du seul ghetto ethnique dans lequel s’engouffrent désormais les gens et qui sert de source facile de mobilisation. Cet isolement a comme conséquence l’ignorance de la qualité de l’autre et le refus de l’écouter, l’exclusion n’admettant pas la différence. POLE est convaincu que les différences culturelles ou ethniques, sont sources d’enrichissement mutuel, que dans la société il existe une complémentarité et qu’il faut négocier en permanence en se basant sur les intérêts des uns et des autres.

POLE ne nie pas l’existence des conflits, mais ces conflits, étant également sources d’énergie, doivent être saisis comme opportunités pour dégager des énergies pour une nouvelle façon de vivre, tout en refusant le potentiel destructeur qui leur est inhérent. Afin de pouvoir gérer un conflit quand il éclate, il faut avoir travaillé dans le sens de sa prévention en étant capable de le cerner dans ses sources et son évolution. C’est pourquoi POLE refuse de s’inscrire dans la logique fataliste du fait accompli et des domaines tabous dans laquelle se sont laissées enfermer plusieurs institutions intervenantes dans la Région des Grands Lacs.

La politique de POLE sera de développer et de vulgariser les idées avant-gardistes en matière de paix et contre le ” mal développement “. Une attention soutenue et particulière sera portée sur les aspects de la falsification de l’histoire des Grands Lacs et sur les enseignements du passé pour construire le présent et le futur. (Lire toute la suite sur leur site de l’Insitut POLE).

Comments are closed.